Archives par mot-clé : bugatti

Bugatti Chiron 300 : plusieurs millions d’euros pour dépasser les 490 km/h

Bugatti a annoncé son objectif de fabriquer 30 répliques identiques à la voiture utilisé cette semaine pour atteindre la barre des 490 km/h, soit 300 mph. Baptisée Bugatti Chiron 300, elle sera dotée des mêmes caractéristiques que le prototype utilisé pour atteindre les 304,77 mph (490 km/h) sur la piste d’essai de Volkswagen (Allemagne). Le véhicule bénéficiera donc de 1 578 ch, avec un moteur quadri-turbo 16 cylindres de 8,0 litres.

LIRE AUSSI : COMMENT ACHETER EN CHINE ET FAIRE DES PROFITS ?

Un nouveau record établi pour Bugatti Chiron 300

Bugatti vient de revendiquer un nouveau record en matière de vitesse pour les voitures de série. L’exploit réalisé en aout dernier fait tabac sur les réseaux sociaux et auprès des amateurs de la marque (et bien sûr auprès de la concurrence).

Mais malgré le fait qu’il s’agisse d’un nouveau record de vitesse, il reste encore officieux. En effet, la règle exige que pour qu’un record soit validé, il faut que courir sur la piste dans les deux sens (aller et retour). Or, la Bugatti Chiron 300 n’a effectué qu’une allée simple.

Ainsi, il ne s’agit donc pas d’un record officiel, ce qui est bien dommage. Mais, cela nous annonce déjà que Bugatti reste toujours un constructeur à grande vitesse…

Des variantes pour les versions de série

Il faut notamment souligner que même si Bugatti annonce sa volonté de dupliquer ce modèle, les modèles de série de la Bugatti Chiron 300 ne seront pas tout à fait les mêmes que ce prototype. On notera entre autres une surélévation en hauteur. Et il faut savoir que la hauteur jour un rôle crucial en matière de vitesse.

Mais selon certains sites d’actualité high-tech et auto, Bugatti envisagerait de proposer une technologie capable d’abaisser ou de surélever la voiture à volonté. Mais il faut noter que ce ne sont que des suppositions.

Mais ce qui est sûr c’est que la nouvelle Bugatti Chiron 300 sera commercialisé à partir de 3.85 millions de dollars, soit à peu près 3.5 millions d’euros.